MA DEMARCHE

Durant cette première étape, j’avais développé des milliers de lignes Centaurea axillarisde programme pour récupérer les textes saisis, les normaliser et permettre la génération d’un programme.
 
Je suis très vite rendu compte que ce système pouvait s’adapter à toutes les clefs de détermination.
 
J’ai donc décidé d’élargir le projet de la façon suivante :
 
Partir de ce qui existe, les flores « dichotomiques » (Bonnier utilise jusqu'à 6 choix, par très dicho !), anciennes et récentes, Bonnier, Fournier, Coste, Isatis (les botanistes continuent à travailler sur des clefs).
Je peux aujourd’hui récupérer, par programme, sous le même format toutes les dichotomies, dans toutes les disciplines (hors botanique) ….
 
1 .Enregistrer toutes ces données dans des bases de données relationnelles, Allium carinatumen calculant tous les liens et retours et en segmentant les critères
2. Ecrire une application, pour faciliter la navigation et la portabilité sur le terrain, mon programme fonctionne sur toutes les machines du marché (Windows, Apple, Android …), y compris sur les plus médiatiques comme  l’Iphone.
3. Permettre l’accès par critères pour des recherches hors dichotomie.
 
Pour l'instant, j’en suis à la deuxième étape, la version avec accès direct aux critères sera pour la version 2.0 de FLORA ELECTRONICA.
Cette version ne verra le jour que si le soutien pour ce projet  se met en place.
Aujourd’hui je travaille presque seul et sans moyen.